Miguel Kertsman – compositeur en résidence

« Compositeur et musicien, Miguel Kertsman nous apporte une musique enracinée dans la tradition de la musique classique européenne et dans le folklore brésilien, nous invitant à effectuer un voyage incroyable à travers le temps et l’histoire de la musique brésilienne … C’est une musique indescriptible qui défie toute catégorisation » (Rolling Stone)

Après avoir fait des études aux Brésil et aux États-Unis, Miguel Kertsman étudie la musique, la production musicale et l’ingénierie du son au Berklee College of Music à Boston où il obtient son diplôme en un temps record et avec les honneurs en 1986. Pendant ses études à Berklee, il reçoit une bourse d’études et remporte le Prix d’encouragement Oscar Peterson Jazz Masters. Dans le cadre de ses études ultérieures, il se consacre à la conduite de l’orchestre du Conservatoire de Boston sous la direction d’Attilia Pot et étudie la composition chez Stanley Wolfe à la Juilliard School à New York. Kertsman est un auteur prolifique dont les compositions, appréciées également par les critiques, vont au-delà des genres musicaux classiques et enchantent le public international. Percevant la musique comme un langage universel, il fait preuve d’une grande polyvalence : il compose de la musique symphonique, de chambre et vocale destinée aux salles de concert et de théâtre, du jazz, de la musique de film et de médias et utilise diverses plates-formes pour créer de la musique pop et électronique. Les œuvres qu’il a créées pour les salles de concert ont été exécutées à des lieux de renom à New York, Londres, Rio de Janeiro, Vienne, Sao Paulo, Linz, Chicago, etc., et elles ont été enregistrées par des artistes tels qu’Angelika Kirchschlager, John Williams, Dennis Russell Davies, The Ahn Trio, Orchestre Bruckner de Linz, St. Paul’s Chamber Orchestra et d’autres.

Les enregistrements de la musique de Miguel Kertsman sont diffusés dans le monde entier par des maisons de disques telles que Sony Classical et RCA. Les partitions de ses œuvres sont publiées aux éditions Universal Edition et beaucoup d’autres. En tant que producteur et ingénieur du son, Kertsman a également créé de nombreux enregistrements à travers l’ensemble du spectre musical. Parmi ses projets, rappelons Sony Classical’s Bruno Walter Edition, Bernstein Royal Edition, les enregistrements de Jean-Pierre Rampal, de John Williams, d’Angelika Kirchschlager, de Wolfgang Schulze, de Dennis Russell Davies, du guitariste de jazz Badi Assad et d’autres. Kertsman a également collaboré avec des DJs stars, par exemple, avec David Morales et Frankie Knuckles. Kertsman a occupé des postes de direction et des postes techniques auprès de grands studios et maisons d’enregistrement et a travaillé comme consultant dans le domaine de l’ingénierie du son dans le domaine d’A&R (Artiste et Répertoire), de la technologie de la musique et de projets acoustiques menés avec des clients tels que Sony, Kirkegaard Acoustics (projets au Royal Festival Hall de Londres, au Carnegie Hall à New York ou à l’Opéra d’État de Bavière à Munich), Chesky Records, RCA Victor Group et d’autres.

En outre, Miguel Kertsman organise des séminaires dans des universités du monde entier telles que la Northwestern University aux États-Unis, l’Université de musique et d’art dramatique à Vienne, l’organisation IES Abroad et beaucoup d’autres. Il a créé la grande partie du résumé du nouveau programme de Master dans le domaine de la gestion musicale « Musique de film et de médias » de l’université du Danube à Krems en Autriche, qu’il dirige également. Il a travaillé en tant que consultant avec plusieurs établissements d’enseignement de musique américains tels que le Berklee College of Music de Boston, l’Université de Yale School of Music à New Haven, l’Académie au Carnegie Hall à New York et beaucoup d’autres. Il a remporté, entre autres, le Prix Classique de Cannes, le prix Golden Note Award et une nomination aux Grammy Awards.

Partenaires
Le projet est soutenu financièrement par le Ministère de la culture de République tchèque.
# # # # # # # # # # # # # # # # # # #