Musicien du 21e siècle

Des heures et des heures d’exercice ne suffit pas – le départ réussi de la carrière musicale est la partie plus importante de la vie professionnelle de chaque musicien… Obtenez tous les informations utiles à temps !

En 2016, L’Académie de musique franco-tchèque de Telč a changé de concept et de stratégie à long terme. Alors que les principales caractéristiques d’enseignement de musique restent inchangées, le programme s’étend pour englober une éducation complexe des jeunes artistes. Le nouveau projet complémentaire « Musicien du 21ème siècle » vise à préparer les participants à une carrière réussie – leur proposer non seulement des classes de maîtres menées par de grands artistes internationaux, mais également à leur montrer le chemin de la réussite, à leur fournir des informations importantes.

De nos jours, les musiciens sont confrontés à de nombreux nouveaux défis et exigences. La connaissance de l’industrie musicale et l’aptitude à un comportement entrepreneurial représentent un véritable avantage pour les jeunes artistes. Pour réussir dans le monde de la musique, ils doivent être polyvalents en termes de savoir-faire tout en étant conscients de leurs racines musicales nationales et de leur individualité artistique propre, connaître les tendances actuelles dans le domaine de la musique contemporaine et partager leurs expériences avec des artistes internationaux… Le projet « Musicien du 21ème siècle » vise donc à préparer progressivement des musiciens polyvalents à une carrière réussie en tant qu’artistes du nouveau siècle.

Depuis l’année 2016, L’Académie de musique franco-tchèque inclus conférences du management de la musique focalisées sur les nouveaux tendances, la situation changeante au milieu culturel européen et aussi les impacts des changements mondialiste en domaine de la marché musicale. En premier lieu, l’enseignement se fixe pour objectif d’expliquer aux jeunes musiciens les étapes importantes de la construction d’une carrière musicale et de leur fournir des conseils et des informations de base sur les deux principaux domaines concernant les carrières musicales : l’industrie de l’enregistrement sonore et les activités de concert. Les jeunes musiciens recevront également des conseils pratiques en matière de concerts : comment développer leurs propres activités de publicité et de relations publiques, etc.

Partenaires du projet : Donau-Universität Krems

L’Université du Danube de Krems, en Autriche Donau-Universität Krems compte parmi les institutions pionnières dans le domaine de l’éducation moderne en troisième cycle universitaire.  Avec ses 17 000 diplômés originaires de 90 pays, elle occupe une place de premier ordre parmi les fournisseurs de cours de troisième cycle en Europe. L’Université du Danube associe une expérience longue de près de 20 ans à une introduction progressive d’innovations et de connaissances de haute qualité acquises dans le domaine des programmes de recherche et d’enseignement. Actuellement, l’université met en valeur sa riche expérience en proposant des programmes éducatifs modernes préparés sur mesure, les concepts d’« apprentissage mixte » (Blended Learning), qui sont connectés de façon appropriée aux modules de formation électroniques et aux webinaires. En particulier, le Centre de Musique Contemporaine (Zentrum für Zeitgenössische Musik) et son Master de gestion musicale (Master Programme « Music Management »), qui a été lancé en 2005 en tant que premier programme de formation de troisième cycle en Europe en son genre, sont tout à fait uniques. L’enseignement, étalé sur cinq semestres par des étudiants qui sont des musiciens et des managers professionnels, les aide à réussir leur carrière internationale dans le contexte d’une industrie musicale en pleine mutation.  Le Centre de Musique Contemporaine de l’Université propose également des programmes d’études supérieures de musique contemporaine qui se concentrent sur l’acquisition d’une compréhension profonde des courants musicaux après 1945. Grâce à la collaboration avec des festivals de musique contemporaine, le Centre permet aux étudiants, qui sont des musiciens et des compositeurs actifs, de développer des compétences d’expérimentation musicale pratique et d’acquérir une meilleure compréhension des moyens d’expression musicale des compositions contemporaines. L’objectif du Centre consiste à rendre la musique contemporaine, avec ses différents niveaux, aussi accessible que possible, de sorte que son interprétation devienne courante pour les étudiants, leur permettant de développer et de mettre en œuvre indépendamment divers projets de musique contemporaine dans le cadre de l’exercice de leur profession.

Compositeur en résidence 2017 – Miguel Kertsman

 « Compositeur et musicien, Miguel Kertsman nous apporte une musique enracinée dans la tradition de la musique classique européenne et dans le folklore brésilien, nous invitant à effectuer un voyage incroyable à travers le temps et l’histoire de la musique brésilienne … C’est une musique indescriptible qui défie toute catégorisation » (Rolling Stone)

Plus d’informations ici.

 

Journée de la Musique Contemporaine 20 juillet 2017

La Journée de Musique Contemporaine est une partie du projet Musicien du 21ème siècle. Il comprend l’enseignement du management musicale avec Miguel Kertsman, discussion au sujet des tendances actuelles, interpretation de la musique contemporaine et aussi des ateliers individuels de la musique contemporaine. Le partenaire, garant et consultant principal du projet est avec l’Université du Danube de Krems (Donau-Universität Krems) sous la direction de la directrice du Centre de Musique Contemporaine, Dr. Eva Maria Stöckler.
Cette université d’Autriche reconnu recommande les compositeur résidentiels des rangs personnages contemporaines europeens importantes au projet Musicien du 21ème siècle. L’objectif du Centre consiste à rendre la musique contemporaine, avec ses différents niveaux, aussi accessible que possible, de sorte que son interprétation devienne courante pour les étudiants, leur permettant de développer et de mettre en œuvre indépendamment divers projets de musique contemporaine dans le cadre de l’exercice de leur profession.

À l’avenir, les ateliers de la musique contemporaine à Telč vont s’orienter surtout sur les morceaux du compositeur résidentiel invité. Les participants auront occasion d’établir le processus créatif commun avec l’auteur et grâce a sa direction comprendre son langage musicale. Cette année également, notre objectif principal est que les participants de l’académie ont étudié au moins une partie d’un morceau contemporain pour comprendre les moyens d’expression contemporaines, et aussi pour profiter de l’occasion du travail créatif sur les morceaux sélectionnées du compositeur résidentiel. Cette année, c’est Miguel Kertsman, un compositeur reconnu d’origine brésilienne, qui était sélectionné comme le compositeur résidentiel à Telč et qui sera un guide sympathique du monde musical contemporain grâce a son approche ouvert, culture générale et la musique originale et impressionnante. Miguel Kertsman est également directeur de programmes d’études de troisième cycle du management musicale (M.A.) à l’Université du Danube de Krems. Le programme de toute la Journée de la Musique Contemporaine est librement accessible au public.

Pourquoi la musique contemporaine à Telč ? Les mots qui mènent à la réflexion…

John Cage :

« Je ne comprends pas pourquoi les gens ont peur des idées nouvelles. Moi, j’ai peur des vieilles idées. »

Yefim Bronfman :

«J´adore la musique contemporaine. Pour moi, c´est une musique qui vit, qui a un lien avec notre époque. J´aime découvrir de nouvelles choses. Je suis vraiment curieux. La musique contemporaine est très importante. Personnellement, je pense que la continuité de la création musicale doit être préservée. Sinon, la musique en tant que telle mourra. La musique contemporaine est également indispensable pour un développement artistique personnel. Quand vous jouez de la musique contemporaine et reprenez ensuite Beethoven, vous le sentez autrement. Vous comprenez que Beethoven a été en son temps beaucoup plus moderne que les compositeurs contemporains. Vous prenez mieux conscience du génie de Beethoven, Mozart et des autres quand vous interprétez des musiques plus récentes, puis revenez vers eux. Il ne faut pas, par tradition, toujours avancer des temps anciens à nos jours. Quand on retourne ce processus, que l’on progresse d’aujourd’hui vers le passé, on peut découvrir nombre de nouvelles choses. La musique contemporaine illumine la musique «ancienne» de couleurs nouvelles et particulières et chacun peut la redécouvrir. Cependant, c’est surtout la coopération avec les compositeurs contemporains qui m’intéresse. Coopérations dont le résultat sont ces oeuvres que E.P. Salonen, Jörg Widmann, Brigit Cheng, Magnus Lidberg et d’autres ont composé pour moi. Ce sont les bonnes relations humaines qui doivent servir de base à ces coopérations. Vous savez, ces compositeurs, je les aime comme mes amis, comme des êtres humains avec qui l’on se comprend bien. Ce sont des gens extraordinaires et leur musique est originale et unique. De nouvelles oeuvres sont nées de cette amitié, de ce respect et de cette compréhension mutuels.»

Alina Ibragimova :

«J´aime jouer de la musique contemporaine. Mais ces dernières années je n’y ai pas consacré beaucoup de temps et cela me manque. Je ressens le besoin d’en jouer plus et même peut-être de commander des oeuvres pour moi. Je désire quelque chose de nouveau, une nouvelle langue, une nouvelle impulsion. Je voudrais quelque chose qui vienne du monde d’aujourd’hui. Bien sûr, les oeuvres classiques que nous jouons tous les jours sont toujours pertinentes, mais je voudrais quelque chose qui émane d’une personne vivant aujourd’hui. Et surtout quand il s’agit d’une création mondiale, je savoure l’excitation d’entendre et travailler cette oeuvre pour la première fois. C´est tellement passionnant ! C´est un processus qui va du compositeur vers nous les musiciens et que nous animons ensemble. Il y a toujours quelque chose d’amusant dans ce phénomène, et c’est la raison pour laquelle cela me manque.»

(Propos recueillis par la directrice de FČHA à Telč, Markéta Vejvodová, auprès de Y. Bronfman et A. Ibragimova pour Český rozhlas et le magazine Harmonie)


Répertoire à étudier :

En 2017, l’Académie de musique franco-tchèque de Telč ouvre son répertoire contemporain à étudier à toutes les oeuvres composées après 1990. Le compositeur en résidence et chef des ateliers, Miguel Kertsman, aidera chaque participant à comprendre la composition et le langage musical de l’œuvre que ce dernier aura choisie. Les œuvres de Miguel Kertsman sont les bienvenues !

Liste des œuvres de Miguel Kertsman recommandées :

  • Four Choros & Lullabies for Flute & Piano
  • Concerto for flute, strings and percussion (II. Mouvement)
  • Concerto for Horn & Violin SHOFAR (II. Mouvement)
  • Duo for Contrabass and Violoncello “STOP IT!” (I. Mouvement)

Audio download ici

Les partitions seront envoyées aux participants intéressés par l’étude des oeuvres recommandées.

 

Sponsors
# # # # # # # # # # # # # # # # # # # #