Les cours de l’académie d’été ainsi que l’hébergement ont pour cadre le centre historique de cette ville paisible à l’atmosphère enchanteresse.

Des concerts publics, organisés soit dans la ville de Telč, soit dans ses environs, font partie intégrante des classes de maître. Ils donnent aux étudiants et aux enseignants une occasion formidable de se présenter au public.

Youtube Facebook
28. 06. 2017

Visitez nos concerts!!!

Pendant les cours de maître plusieurs concerts de participants et leurs professeurs sont organisés à Telč et ses environs.            Pour plus d'infos, voir ICI

Profitez de l'expérience de musiciens renomés de France et de République tchèque
#
Vladimír Bukač

Alto

#
Catherine Cantin

Flûtes

#
Jean-Louis Capezzali

Hautbois

#
André Cazalet

Cor

#
Jiří Hudec

Contrebasse

#
Michal Kaňka

Violoncelle

#
Miguel Kertsman

Compositeur en résidence, gestion musicale

#
Jan Talich

Violon

#
Andrea Miltnerová

Danse

#
Vladimír Bukač

Alto

Il est lauréat de plusieurs concours internationaux (Concertino Praga, concours “Hradec de Beethoven”, etc…). Il approfondit sa formation musicale á l’Académie de Musique de Fribourg, en Allemagne. professeur Ulrich Koch.

De 1990 à 1993, il se produit comme soliste et musicien de chambre avec l’Orchestra Ensemble Kanazawa. Sur les podiums prestigieux de Osaka, Tokio, Nagoya, en Australie et Nouvelle Zélande, Depuis 2002, il est professeur d’alto á l’ Académie de Musique de Dresden.

#
Catherine Cantin

Flûtes

À l’âge de 19 ans, rentre au sein de l’Orchestre de l’Opéra de Paris en tant que première Flûte super soliste. Son répertoire s’étend de la musique baroque (flute en bois) à la musique contemporaine (flûte en or 19.5 ct, piccolo, flûte alto et flûte basse.) Carrière de Soliste en Europe, aux Etats – Unis, en Union soviétique, au Japon où elle a joué avec le New Japan Philharmonique Orchestra, le N.H.K. Symphonie Orchestra sous la baguette de Seiji Ozawa. A fait partie de l’ensemble à Vent Maurice Bourgue.

#
Jean-Louis Capezzali

Hautbois

En 1979, après avoir abtenu le certificat d´aptitude de professeur de hautbois, il est nommé, à l´âge de 20 ans, premier hautbois solo des Concerts Lamoureux. En 1984, il est reçu hautbois solo à l´Orchestre Philharmonique de Radio France. Depuis 1988, il était en outre professeur, chargé de cours au CNSM de Paris et depuis 1998 il est professeur au CNSM de Lyon. Il mène une carrière de soliste qui l´a amené à se produire notamment avec les Concerts Lamoureux, Orchestre Philharmonique de Radio France, Opéra de Berlin, l´Orchestre Symphonique français, l´Ensemble Orchestral de Paris etc. Il est régulièrement appelé à participer à des master-classes / concerts (Prades, Tokyo, Séoul, Moscou etc.)

#
André Cazalet

Cor

André Cazalet commence très tôt l’apprentissage de la musique et obtient deux 1er prix au Conservatoire National Superieur de Musique de Paris.

Après avoir été soliste de l’Ensemble InterContemporain de Pierre Boulez, il occupe depuis 1980, le pupitre de cor solo de l’Orchestre de Paris. Il mène parallèlement une carrière de soliste qui l’amène à se produire sous la direction de Christoph Eschenbach, Paavo Järvi, Semyon Bychkov, Wolfgang Sawallisch, Peter Eotvos,John Nelson, Michel Plasson, Antonio Papano, Walter Weller etc.

Partenaire de musique de chambre recherché il s’est produit avec notamment Daniel Baremboïm, le Quatuor Talich, Pascal Rogé, Gérard Caussé, Maurice Bourgue, Katia et Marielle Labèque, Jean Pierre Rampal, Emmanuel Pahud, Schlomo Mintz, Christoph Eschenbach, Pierre Laurent Aimard, Christian Tetziaff, Boris Berezovsky, Julian Rachlin.

Son répertoire s’étend du XVIIIe siècle à notre époque, et il effectue un travail de recherche avec les compositeurs de la nouvelle génération.Il est le dédicataire et le créateur de nombreuses pièces pour son instrument. Professeur depuis 1985 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il est invité à enseigner par les plus grandes institutions : ConservatoiresTchaikovski de Moscou et Rimsky Korsakov de St Petersburg, Universités de Vienne et Tokyo, Musikhochschule de Hambourg, Freibourg, Munich etc.

Sa discographie comprend entre autre les concerti de Haydn, de Leopold Mozart et son enregistrement des trios pour piano, violon, cor de Brahms et Ligeti a reçu le Grand prix du Disque. Nommé aux Victoires de la Musique en 2011, André Cazalet est Chevalier de Arts et lettres.

#
Jiří Hudec

Contrebasse

Le contrebassiste Jiří Hudec a fait des études au Conservatoire de Brno sous la direction du professeur Julius Ventruba. En 1977, il a obtenu le diplôme de l’Académie Janáček des arts musicaux où il a fait des études sous la direction de Jiří Bortlíček. La même année, il rejoint le groupe jouant de la contrebasse de l’Orchestre philharmonique tchèque, dont il fait partie jusqu’à aujourd’hui. Il est à la tête de cette section depuis 1990.

Jiří Hudec, qui participe à de nombreux concours internationaux, est finaliste au concours de Markneukirchen (1975), dans lequel remporte la deuxième place deux ans plus tard. Il est le vainqueur du premier concours mondial de l’île de Man (1978) et remporte la troisième place au concours de l’ARD à Munich (1979). Sa victoire à l’île de Man lui permet de se produire en solo au Wigmore Hall et au Queen Elizabeth Hall à Londres, où il interprète en première un concerto pour contrebasse composé pour l’occasion.

En plus de son activité au sein de l’Orchestre philharmonique tchèque, Jiří Hudec collabore régulièrement avec des ensembles de musique de chambre tels que les quartets Pražákovo kvarteto, Stamicovo kvarteto, Kociánovo kvarteto et d’autres. En tant que soliste et chambriste, il se produit dans le monde entier. Il coopère de longue date avec František Host, premier violoncelle de l’Orchestre philharmonique tchèque.

Jiří Hudec développe également une activité pédagogique et enseigne depuis 1980 à la Faculté de musique et de danse de l’AMU (Académie tchèque des arts musicaux) à Prague. Il participe régulièrement à des séminaires au Japon, à l’Académie d’été à Detmold et, depuis 2001, il est membre du corps enseignant de l’Académie royale de musique à Manchester, qui lui a décerné en 2012 la distinction honorifique de Membre du Collège royal de musique du Nord.

#
Michal Kaňka

Violoncelle

Le violoncelliste Michal Kaňka, élève du professeur Mirko Škampa, commence à jouer du violoncelle à l’âge de sept ans. Il poursuit ses études au Conservatoire de Prague dans la classe du professeur Viktor Moučka et obtient un diplôme à la faculté de musique et de danse de l’Académie tchèque des arts musicaux à Prague, où il fréquente les classes du professeur Josef Chuchro. Il participe au séminaire Piatigorsky à Los Angeles.

Michal Kaňka participera à plus de trente concours nationaux et internationaux de violoncelle et de musique de chambre. En tant que soliste, il est lauréat du Concours international Tchaïkovski à Moscou (1982), remporte le premier prix du Concours international de musique Printemps de Prague (1983) et gagne le Concours de la radio ARD à Munich (1986).

Il se produit régulièrement avec les principaux orchestres tchèques tels que l’Orchestre philharmonique tchèque, l’Orchestre symphonique de Prague FOK, L’Orchestre philharmonique de Brno et l’Orchestre symphonique de la Radio tchèque, dont il est soliste permanent. Il collabore avec de nombreux orchestres européens et internationaux et donne des récitals dans le monde entier, y compris au Japon, aux États-Unis et en Amérique du Sud. Au cours de sa carrière, il enregistre des dizaines de CD en solo.

En plus d’être un soliste, Michal Kaňka est actif dans de nombreux ensembles de musique de chambre, tels que le célèbre quatuor à cordes tchèque, le Quatuor Pražák dont il est membre depuis plus de 30 ans. Depuis 2011, il enseigne à l’Académie tchèque des arts musicaux à Prague et, depuis plusieurs années, au Conservatoire de Prague. En 2014, il est nommé président de la commission permanente du Concours international de musique Printemps de Prague.

Il joue d’un instrument construit par Christan Bayon, un maître luthier français.

#
Miguel Kertsman

Compositeur en résidence, gestion musicale

Après avoir fait des études aux Brésil et aux États-Unis, Miguel Kertsman étudie la musique, la production musicale et l’ingénierie du son au Berklee College of Music à Boston où il obtient son diplôme en un temps record et avec les honneurs en 1986. Pendant ses études à Berklee, il reçoit une bourse d’études et remporte le Prix d’encouragement Oscar Peterson Jazz Masters. Dans le cadre de ses études ultérieures, il se consacre à la conduite de l’orchestre du Conservatoire de Boston sous la direction d’Attilia Pot et étudie la composition chez Stanley Wolfe à la Juilliard School à New York. Kertsman est un auteur prolifique dont les compositions, appréciées également par les critiques, vont au-delà des genres musicaux classiques et enchantent le public international. Percevant la musique comme un langage universel, il fait preuve d’une grande polyvalence : il compose de la musique symphonique, de chambre et vocale destinée aux salles de concert et de théâtre, du jazz, de la musique de film et de médias et utilise diverses plates-formes pour créer de la musique pop et électronique. Les œuvres qu’il a créées pour les salles de concert ont été exécutées à des lieux de renom à New York, Londres, Rio de Janeiro, Vienne, Sao Paulo, Linz, Chicago, etc., et elles ont été enregistrées par des artistes tels qu’Angelika Kirchschlager, John Williams, Dennis Russell Davies, The Ahn Trio, Orchestre Bruckner de Linz, St. Paul’s Chamber Orchestra et d’autres.

Les enregistrements de la musique de Miguel Kertsman sont diffusés dans le monde entier par des maisons de disques telles que Sony Classical et RCA. Les partitions de ses œuvres sont publiées aux éditions Universal Edition et beaucoup d’autres. En tant que producteur et ingénieur du son, Kertsman a également créé de nombreux enregistrements à travers l’ensemble du spectre musical. Parmi ses projets, rappelons Sony Classical’s Bruno Walter Edition, Bernstein Royal Edition, les enregistrements de Jean-Pierre Rampal, de John Williams, d’Angelika Kirchschlager, de Wolfgang Schulze, de Dennis Russell Davies, du guitariste de jazz Badi Assad et d’autres. Kertsman a également collaboré avec des DJs stars, par exemple, avec David Morales et Frankie Knuckles. Kertsman a occupé des postes de direction et des postes techniques auprès de grands studios et maisons d’enregistrement et a travaillé comme consultant dans le domaine de l’ingénierie du son dans le domaine d’A&R (Artiste et Répertoire), de la technologie de la musique et de projets acoustiques menés avec des clients tels que Sony, Kirkegaard Acoustics (projets au Royal Festival Hall de Londres, au Carnegie Hall à New York ou à l’Opéra d’État de Bavière à Munich), Chesky Records, RCA Victor Group et d’autres.

En outre, Miguel Kertsman organise des séminaires dans des universités du monde entier telles que la Northwestern University aux États-Unis, l’Université de musique et d’art dramatique à Vienne, l’organisation IES Abroad et beaucoup d’autres. Il a créé la grande partie du résumé du nouveau programme de Master dans le domaine de la gestion musicale « Musique de film et de médias » de l’université du Danube à Krems en Autriche, qu’il dirige également. Il a travaillé en tant que consultant avec plusieurs établissements d’enseignement de musique américains tels que le Berklee College of Music de Boston, l’Université de Yale School of Music à New Haven, l’Académie au Carnegie Hall à New York et beaucoup d’autres. Il a remporté, entre autres, le Prix Classique de Cannes, le prix Golden Note Award et une nomination aux Grammy Awards.

#
Jan Talich

Violon

Premier violon du Quatuor Talich, chef de l´Orchestre de chambre Talich. Il se produit dans les salles européennes les plus prestigieuses comme soliste ou chambriste: Wigmore Hall de Londres, Birmigham Symphony Hall, Maison de Beethoven à Bonn, Munich, Paris, New York Carnegie Hall. En 1992, il crée l’Orchestre de chambre Talich dont il est directeur artistique et soliste. Membre du Trio Kubelik pendant cinq ans, il est aujourd’hui premier violon du Quatuor Talich. His studies continued in USA at the class of Mr. Shmuel Ashkenasi, where he received a scholarship and he later got one more and had an opportunity to study at the Guildhall School of Music in the class of Mr. Yfrah Neaman.


In 1989 he won the first prize at the Václav Huml International Violin Competition in Zagreb and this award started his international solo career. As a solo player and as well as a chamber player, he performed with ensembles among whole Europe (in Paris, Birmingham, London, Brussel) and also USA.

He is an artistic director of Talich chamber orchestra, which he had established in 1992. Led by him, the orchestra recorded a lot of CDs. Jan Talich was also a founding member of Kubelík trio and performed with it all around the Europe. The trio made recordings of piano trios by DVořák, Smetana, Suk and Novák. In 1997 Talich left this ensemble as he joined the famous Talich quarteto and played there the first violins. 


With the Talich quarteto he played a lot of shows worldwide and they received great reviews. He performs regularly in that famous concert halls as Wigmore Hall, Beethovenhaus, Hercules Sal, Concertgebouw, Chatelet, Théatre de Champs Élysées a Gaveau, but also in american and canadian stages including Carnegie Hall. The quarteto tours the Japan, South America, Mexico and South Korea, too.


His discography includes solo recitals with piano (mostly Czech music) and solo concertos with orchestra (Beethoven, Mozart) as well. The last solo records of him is Shostakovich’s violoin sonata and a CD inspired by gipsy music with cimbalom and Talich chamber orchestra. 
He had also recorded a lot of wel-known Czech quartets, all Mendelssohn’s string quartets and a completion of Shostakovich’s chamber music (strings with piano). A plenty of his CDs was honoured by magazines as Gramophone, Strad, Diapasson and Radio Bayern.

Jan Talich teaches regularly at the Czech master classes (since 1996 in Telč as well) and also at foreign ones e.g. in Israel, France (Prades, Toulon, Conservatoire Supérieur in Paris) and in a lot of other countries in Europe and USA.

In the last few years, Jan Talich focuses a lot more on conducting, but not only with his orchestra – he is wanted as a guest conductor for a plenty of Czech and foreign orchestras. Since season 2008/09 he got a post of chief conductor of Southbohemian Philharmonic.

He plays the violin made in 1780 by J. Gagliano and also the piece made in 1729 by A. Stradivari.

#
Andrea Miltnerová

Danse

Danseuse et chorégraphe britannique d’origine tchèque vivant à Prague.

Née à Londres, elle y fait des études de danse classique et moderne. Elle s’installe à Prague pour rejoindre le ballet du Théâtre National. Elle coopère en tant qu’interprète avec de nombreux artistes tchèques et étrangers.

Son intérêt profond pour l’esthétique baroque amène Andrea à coopérer sur des reconstructions d’opéras baroques et à mener ses propres projets, qui sont fondés sur des recherches historiques ainsi que sur l’analyse du mouvement, tels que Barokní tělo odhaleno (Révélation du corps baroque), Pentimento et Vertikální horizontála (Horizontale verticale). Andrea collabore avec les ensembles de musique ancienne Collegium 1704 (chorégraphie du film Orfeo ed Euridice avec Bejuna Mehta, mise en scène d’une scène d’opéra dans le film documentaire de la BBC « Mozart à Prague : Rolando Villazon dans Don Giovanni ») et Collegium Marianum en tant que metteur en scène, chorégraphe et danseuse. Elle danse dans des opéras baroques au Théâtre national de Prague et au théâtre baroque à Český Krumlov, se présente lors de festivals en Allemagne, en Slovénie et en Hongrie. Elle coopère étroitement avec la défunte chorégraphe française Françoise Denieau, dont elle interpréte les pièces dans toute la France, y compris à Paris (Opéra Comique) et à Versailles (Opéra Royal), au Luxembourg, en Suisse (Lausanne), à Londres (Barbican) et à Moscou (théâtre du Bolchoï). L’année dernière, elle se présenta au Musikfestspiele Potsdam Sanssouci dans l’opéra Armide (Lully). En automne prochain, elle sera à Séoul avec Les Arts Florissants pour se produire dans la pièce Rameau – Maître à danser.

Cette année, Andrea a créé la chorégraphie de l’opéra Arsilda, produite par Collegium 1704 (chef d’orchestre : Václav Luks, mise en scène : David Radok). Après une première réussie au Théâtre national slovaque de Bratislava, l’opéra fut donné à Lille, au Luxembourg, à Caen et à Versailles et reçut un accueil très favorable de la part de la critique.

Son spectacle de danse solo Danse d’une ballerine magnétique (Tanec magnetické balerínky) fut choisi par la commission internationale Aerowaves comme l’une des vingt représentations prioritaires sur un total de 438 œuvres inscrites de toute l’Europe en 2013 ; il fut présenté avec succès lors de nombreux festivals de premier plan à l’échelle mondiale. Le spectacle sera également présenté à Victoria, au Canada, et lors du festival international « Teatro a Corte », en Italie.

Son projet solo Fractured fut présenté dans des festivals internationaux importants, tels que le Festival européen de danse contemporaine en Pologne (à Bytom et à Cracovie), l’euro-scene de Leipzig, le festival Unidram à Potsdam et fut invité au théâtre Korzo à La Haye. Il fit également partie du festival de danse TANEC PRAHA 2012 dans les régions et du projet Nová síť 2012.

Son dernier spectacle solo Tranzmutace, dirigé par Jan Komárek, reçut le Prix européen Move-Award 2016 et fut nominé par la plate-forme de danse tchèque (Česká taneční platforma) pour le prix du meilleur spectacle. La pièce sera présentée à Ljubljana, Den Haag et en Espagne. Elle fit partie du festival de danse TANEC PRAHA 2016 dans les régions.

#
Silvie Ježková

L’ACCOMPAGNEMENT AU PIANO

Silvie Ježková a commencé à jouer du piano à l’âge de cinq ans sous la direction de Jana Diatková. Elle est diplômée du Conservatoire de Prague (chez E. Boguniová) et de l’Académie des Arts musicaux de Prague où elle a fréquenté les classes de Boris Krajný et d’Ivan Klánský.
Silvie Ježková se consacre à la musique de chambre au sein de diverses combinaisons instrumentales. Elle coopère de longue date avec le violoniste Roman Patočka, lauréat du concours du Printemps de Prague en 2004 et vainqueur de nombreux concours internationaux. Elle est également la partenaire pianiste de Jan Ostrý, un des flûtistes les plus en vogue de la génération actuelle. Depuis de nombreuses années, elle travaille comme accompagnatrice de nombreux cours de maître d’été (Académie franco-tchèque de Telč, Sommerakademie de Semmering, Rencontres avec la musique à Soběslav, Flûtes d’été à Jičín et à Olomouc).
En tant que musicienne d’orchestre de chambre, elle a joué au festival du Printemps de Prague, dans la série Avro Klassiek à Concertgebouw aux Pays-Bas et aux festivals Lange Nacht der Musik à Vienne, Les Journées Romantiques du Vaisseau Fantôme à Paris et d’autres. Elle s’est produite sur de grandes scènes tchèques et étrangères (France, Allemagne, Pays-Bas, Autriche) et a fait des enregistrements pour l’ÖRF, Radio 4 Netherlands et la Radio tchèque. Depuis 2000, Silvie Ježková enseigne au Conservatoire de Prague.

#
Jakub Uhlík

L’ACCOMPAGNEMENT AU PIANO

Jakub Uhlík (1984) a fait ses études au Conservatoire de České Budějovice avec le professeur Magda Štajnochrová et, par la suite, avec le professeur Ivan Klánský à l’Académie des Arts musicaux de Prague, où il poursuit actuellement des études de doctorat dans la classe du professeur Ivo Kahánek. Il a également effectué un stage d’un an à Musikhogskole d’Oslo chez le professeur Havard Gimse. Pendant ses années d’études, il a participé à de nombreuses classes de maître dirigées par des enseignants tels qu’Avo Kouyoumidjan, Frédéric Lagarde, Lars Vogt, Walter Groppenberger, Kurt Seibert, Leif Ove Andsnes et d’autres. Il est le lauréat de nombreux concours tels que la Compétition internationale Smetana, le Concours international Chopin de Mariánské Lázně, le Concours international Rudolf Firkušný, le Concours Bohuslav Martinů et bien d’autres. Au cours de sa carrière artistique, il a donné plus de 600 concerts, y compris sous la baguette de chefs d’orchestre tels que Jakub Hrůša, Marek Ivanovič, Stanislav Vavřínek, Jaroslav Krček, David Švec, Petr Chromčák et d’autres. Il s’est produit dans le cadre de nombreux festivals tels que le Festival Janáček (Janáčkův Máj), le Festival de Český Krumlov, Klasik müzük Afyonkarahisar, le Musiktage de Koblenz, le Festival Chopin de Marienbad et d’autres. En outre, il a participé au projet « En mémoire des compositeurs tchèques de Terezín », qui est à l’origine de son intérêt pour la littérature de piano moderne du début du XXe siècle à nos jours. Il mène une activité pédagogique au Conservatoire international de Prague et à l’école de musique de Klecany.

#
Miloslava Machová

L’ACCOMPAGNEMENT AU PIANO

Miloslava Machová a fait des études de piano au Conservatoire de Prague, où elle a fréquenté les classes d’Eva Boguniová et, après avoir obtenu son diplôme, elle a rejoint la Faculté de musique de l’Académie des arts musicaux (AMU) à Prague pour fréquenter les classes de František Malý.

Après avoir terminé ses études, elle se consacre à la musique de chambre et au piano d’accompagnement, principalement pour accompagner des instruments à vent en bois. Elle collabore avec de nombreux artistes tchèques et européens de renom, avec lesquels elle enregistre plusieurs œuvres pour la Radio tchèque. En 2008, elle devient accompagnatrice officielle du Concours international de musique Printemps de Prague.

Elle est professeur adjoint d’accompagnement au piano auprès du département de musique de l’AMU et auprès du département des instruments à vent du Conservatoire de Prague.

Miloslava Machová participe régulièrement aux classes d’interprétation d’été de l’Académie franco-tchèque de musique à Telč depuis 2006.

#
Iva Návratová

L’ACCOMPAGNEMENT AU PIANO

Iva Návratová est une pianiste dont le jeu poétique, sensitif et techniquement parfait éveille l’attention des auditeurs. Elle est connue non seulement pour sa virtuosité, mais aussi pour sa coopération avec d’importants pianistes étrangers.

Návratová commence à jouer du piano dès l’âge de cinq ans. Après avoir obtenu son baccalauréat et après avoir été professeur au conservatoire d’Ostrava, sa ville natale, elle poursuit ses études de piano à l’Académie des arts musicaux de Prague dans la classe des professeurs Jan Panenka et Ivan Moravec, obtenant un diplôme de maîtrise. Au cours de ses études, elle participe à de nombreux concours nationaux et internationaux et se lance dans une carrière solo ; elle interprète de nombreux récitals avec des orchestres célèbres.

Peu de temps après avoir terminé ses études, elle devient professeur de piano et d’accompagnement au piano à l’Académie Janáček de Brno. En tant qu’ancien membre de l’Union des compositeurs et artistes tchèques, elle interprète souvent de nouvelles compositions lors de leur première présentation au public. En quelques années, elle devient une pianiste recherchée et primée. Elle peut se targuer d’avoir donné d’innombrables concerts et d’avoir participé à des émissions de radio et de télévision avec une pléthore de solistes, de chanteurs et d’ensembles de chambre. En tant qu’interprète de musique de chambre, elle monte sur scène avec de nombreuses personnalités célèbres telles que Radek Baborák, Christian Lindberg, Federico Agostini, David Walter, Charles Neidich et Schönfeld Duo.

Sa carrière s’articule autour de la musique de chambre. En plus de maîtriser un vaste répertoire d’œuvres pour cordes, vents et piano, Iva Návratová interprète des pièces pour ensembles de chambre de tous les styles allant du baroque jusqu’aux œuvres modernes. En plus de ses activités de concert en Allemagne, elle est régulièrement invitée comme accompagnatrice à divers colloques, cours de maître et concours. Elle est souvent invitée aux États-Unis, au Japon, en Corée du Sud, à Cuba, en Turquie, en Chine et dans la quasi-totalité des pays d’Europe.

L’enseignement représente une partie importante de son travail artistique. Elle commence à enseigner en Bohême, puis étend son activité aux écoles de musique à Constance et Singen. En 1989, elle est nommée professeur de piano à l’Académie de Musique de Trossingen, où elle acquiert rapidement une excellente réputation aussi en tant qu’interprète. En 2001, au cours du semestre d’été, elle est professeur invité à l’Université de l’Iowa du Nord aux États-Unis et, entre 2002 et 2016, elle enseigne au Hohner-Konservatorium à Trossingen. Depuis le semestre d’hiver 2015, Iva Návratová est membre du personnel enseignant de la célèbre Académie de musique et de théâtre Felix Mendelssohn Bartholdy à Leipzig, où elle est vit depuis 2016

Professeurs
Pourquoi participer
  • Vous obtiendrez des avis et des suggestions très intéressants sur l’interprétation de musique
  • Vous recevrez des informations sur la façon de se préparer à une carrière de musicien
  • Vous aurez l’occasion de vous produire en tant que soliste ou chambriste lors d’un concert public
  • L’académie est l’endroit idéal pour nouer de nouvelles amitiés et faire des rencontres personnelles et professionnelles
Vidéo de l’académie
Programme
Les cours de l’académie de Telč offrent de riches expériences, mais créent également un cadre tranquille pour le travail.

L’atmosphère de la ville historique de Telč est une source d’inspiration inépuisable. Ses environs sont non seulement riches en trésors architecturaux, mais ils offrent également de nombreuses possibilités de loisirs, ainsi que le cadre d’une belle campagne préservée. Ainsi, les étudiants peuvent choisir de passer leur temps libre dans le parc du château ou à faire de la barque sur les nombreux étangs.

#

Sponsors
# # # # # # # # # # # # # # # # # # # #